Posté le 22/09/2021 à 21:30

Elvira : Réfection du Pied Moulé, épisode 10 : Boites de chauffage

épisode 10 : boites de chauffage
Je n'ai jamais eu de chauffage dans cette caisse, alors que ça fait plus de 25 ans que je l'ai, ce qui limite un peu son utilisation en hiver (oui, même sur la Côte d'Azur!)... Il était temps de remédier à ça!

Boîtes de chauffage

Je n'avais à la base que jes J-Tubes sur mon moteur ; je pars donc d'une base de boîtes de chauffage pied-moulé d'occasion. De la rouille (un peu), quelques coups, quelques trous, un mécanisme bloqué et un levier manquant... Rien qui ne se règle avec un peu de patience, un MIG et du WD40. icone smiley wink
Je commence donc par dégraisser, puis sabler les pièces (corindon brun) pour travailler sur du propre. Je protège la partie du mécanisme qui actionne le clapet avec un peu de scotch, c'est fragile, pas démontable (soudé en place), et j'ai pas envie de tout flinguer au sablage...

L'un des mécanismes (levier articulé) est bloqué par la rouille ; le WD40 n'y fait rien, et à force d'insister, le tube-palier saute... Ce qui me permet de le mettre à l'étau, et après un peu de persuasion, il finit par se débloquer. Je le remet à sa place avec un point de soudure bouchonné, et zou.
De l'autre côté, le mécanisme n'est pas bloqué, mais il manque le petit levier pour actionner le mécanisme... Avec un bout de scotch de peintre, je copie la forme de celui présent sur l'autre boîte. Deux coups de scie, quatre coups de lime et deux trous plus tard, j'ai une copie prête à souder en place (bouchonnage encore).
Les pièces sont finalement peintes à la peinture haute température Rustoleum en bombe (supposée tenir à 650°, mais je ne me fais pas d'illusions). La visserie est microbillée, et y'a plus qu'à remonter le tout.

Toles sous moteur

Pour que le système fonctionne, et que l'air soit forcé dans l'habitacle, il faut que les tôles sous les cylindres soient présentes, avec leur volet qui se ferme pour rediriger l'air. Je n'avais pas ces tôles sur mon moteur, et elles ne sont pas évidentes à trouver aujourd'hui (jamais faites en repro non plus). Mais avec beaucoup de patience sur les sites de petites annonces, et quelques billets, on fini par trouver.
Bref, après avoir galéré, j'ai fini par en dégoter une paire propre, avec juste une languette de volet cassée... Nettoyage à l'essence F et nettoyant freins, puis microbillage pour virer la peinture d'origine qui s'écaille. Et comme ces tôles sont sous le moteur, exposées aux gravillons de la route, je leur passe simplement deux couches d'Hammerite au pinceau, ce qui les protégera mieux que la peinture carrosserie. Voila un la tole gauche telle que je l'ai trouvée, et la droite après traitement:
Je m'occupe ensuite de réparer la languette du volet sur l'autre tole : un coup de MIG plus tard, c'est réglé.
Sablage en règle et on repeint tout ce petit monde :
Et.... Taaadaaaaa!!
J'ai au passage changé le cable de commande des volets (bien graissé), avec les petits caoutchouc en sortie de chassis qui vont bien, et monté des attaches neuves sur les leviers de commandes des boites de chauffage ; y'a plus qu'à remonter tout ça dans la caisse, et s'assurer que le système de volets fonctionne correctement!
Mais ça sera pour le prochain épisode! icone smiley winkicone smiley laugh
Posté dans : Coccinelle 1959
Affiché 4179 fois.
icon permalink
Posté le 09/09/2021 à 12:53

Elvira : Réfection des Freins / Pédalier

Elvira '59 :
Réfection des Freins & du Pédalier
C'est bien beau de refaire le pied moulé, mais je possède cette caisse depuis 26 ans, et je n'ai jamais refait le système de freinage. icone smiley sad

Alors oui, je n'ai pas énormément roulé, mais je ne suis pas à l'aise de continuer à conduire sans savoir exactement ce que j'ai sous la pédale du milieu - surtout que mon fils a bientôt 4 ans et n'attend qu'une chose, c'est de pouvoir partir balader dedans ! De plus, la (trop) longue immobilisation de la voiture ne lui a pas fait du bien, et j'ai déjà eu les freins qui bloquaient alors que j'essayais de déplacer la caisse à la main.

Alors on y va, le grand chelem, on refait tout à neuf : maître-cylindre, cylindres de roues, tambours, flexibles, garnitures, ressorts... Et tant qu'on est les mains dedans, roulements et kit étanchéité en même temps.
pieces neuves freinscylindre de roue démontémaître cylindre démontémaître cylindre et graisse ATE
Les cylindres de roues, tout comme le maître-cylindre, avant d'être posés, sont démontés, nettoyés au liquide de freins (brosse à dents power), et graissés avec une touche de graisse ATE spéciale freins (miscible dans le liquide de frein DOT - attention de ne pas utiliser de graisse standard ici!).
C'est important parce que ces pièces, lorsqu'elles sont stockées trop longtemps, peuvent "coller", et du coup ne pas fonctionner correctement. C'est une manip de plus, mais la différence de frottement est flagrante.

Freins Arrières

Allez, on s'attaque au démontage, c'est bien gras tout ça... Il était un peu temps de changer les garnitures, hein ? icone smiley laughicone smiley laugh
frein arrière gauche avant refectionfrein arrière droit avant refectiongarniture de frein usée a mort
Au passage j'en profite pour nettoyer tout le train arrière, trompettes, boite, cornes de châssis... WD40 en spray, pinceau et huile coude pour virer 60 ans de gras/poussière/merdouilles diverses. C'est toujours plus sympa de bosser sur du propre...
Mauvaise surprise au démontage, le flexible arrière droit était tellement serré et corrodé sur ses canalisations rigides, impossible de le démonter (et j'ai vraiment tout essayé, chaleur, dégrippant, pince étau sur la clé à tuyauter...). J'ai fini par tout couper et refabriquer deux canalisations rigides neuves.
canalisation rigide refaite
Comme tout est démonté, j'en profite pour changer les roulements arrière, en bricolant un outil pour les sortir.
extraction roulement outil maisonportée roulement nettoyéenouveau roulement installé
Ensuite comme d'habitude, nettoyage, microbillage, et peinture pour remonter du propre ; les plateaux sont nickel sous la crasse - surprenant. J'utilise de l'Hammerite en bombe pour la peinture, pour voir, je n'ai jamais utilisé ce produit sous cette forme avant.
Flasque arrière avant décapageFlasque arrière après décapageFlasque arrière repeinte
Il ne reste plus qu'à biseauter légèrement les garnitures de freins à la lime, je les dégraisse bien au nettoyant freins, et je remonte tout ce petit monde au propre, avec la petite touche de graisse cuivre aux points de frottement...
frein arrière droit après refectionfrein arrière droit après refection
Le tambour était à la cote limite (231mm) et bien marqué par les garnitures. C'était les tambours d'origine, datés juillet '59, ils avaient fait leur temps : hop, on change !
Les tambours arrière en repro n'ayant pas le trou prévu pour remettre les "oil slingers" d'origine, en avant, on mesure 12 fois, et on perce Ø8mm. Un peu de meulage à la Dremel coté intérieur, et ça se monte.
tambour d'origine et nouveauperçage des tambours
meulage tambouroil slinger en place
Et il n'y a plus qu'à les mettre en peinture : dégraissage, ponçage léger, re-dégraissage, masquage, re-re-dégraissage, et trois couches d'Hammerite en bombe (hey, les gars de chez Hammerite, va falloir penser à me sponsoriser à un moment hein). Le résultat est propre, mais je ne suis pas sûr de la tenue dans le temps. A surveiller.

Un truc pour peindre en hiver : je mets les pièces dans un gros carton avec un chauffage de chantier devant... Ca permet d'avoir la température nécessaire pour que la peinture prenne correctement. Je mets d'ailleurs les pièces dedans avant même la première couche, pour qu'elles ne soient pas trop froides et éviter un phénomène de condensation ; la bombe de peinture aussi y fait un stage avant utilisation, pour que la peinture soit plus fluide à l'intérieur.
tambours prêts à peindretambours peints dans boite carton chaufféetambours peints en noir 3 couches Hammerite
Au passage j'ai remplacé les butées de suspensions qui avaient été coupées par l'ancien propriétaire pour éviter de buter après avoir droppé la caisse. Mais je roule à hauteur d'origine maintenant, autant les remonter propre...
butée suspension coupéebutée suspension remplacéebutée suspension remplacée
Et hop, deux tambours arrières prêts à remonter ; on sort la grosse clé dynamo pour serrer les écrous à 30mkg, et y'a plus qu'à passer à l'avant!
grosse clé dynamométriquegrosse clé dynamométrique

Freins Avants

Coté platines de freins, même punition qu'à l'arrière, mis à part un décapage à la brosse rotative sur perceuse parce que je n'avais pas encore ramené compresseur et sableuse de l'ancien atelier...
Flasque de freins rouilléeFlasque de freins décapéeFlasque frein repeinte
Et puis pareil, on remonte tout à neuf, avec la petite touche de graisse cuivre... Attention, le plus gros des deux ressorts se montent coté cylindre de roue, je m'étais loupé la première fois...
Coté intérieur, même punition qu'à l'arrière, j'ai refait le rigide de frein droit, qui était vraiment pas beau à voir.
Frein avant gauche terminéFreins avant droit terminé
rigide frein neuf avant droite
Les tambours avants étaient encore à la cote (tout juste), j'aurais pu les conserver... Mais après réflexion j'ai préféré les changer aussi pour passer tout en neuf et avoir l'esprit serein. Je garderai les anciens de coté à tout hasard...

Les roulements avant étaient bien cuits : cage cassée, billes qui foutent le camp, de la limaille dans la graisse... Il était temps. Ceux que je monte sont coniques à rouleaux, ce qui ne semble beaucoup plus mécanique que les roulements à billes qui était en place.
Je dépose et remonte les roulements avec la presse hydraulique que j'ai trouvée jetée aux encombrants - comme quoi ça vaut toujours le coup de faire les poubelles. icone smiley laughicone smiley laugh
joint à lèvre mortroulement billes avantroulement billes avant cage
nouveau et ancien tambourroulement joint presse hydrauliqueroulement et joint installés
cabine peinture DIYtambours repeints
Je repose les tambours en remplaçant les écrou/contre-écrou d'origine par un gros écrou fendu avec vis BTR, comme sur les montages plus récents, dont le serrage est plus facile à régler.
frein avant terminéstambour avant écrou fendu

Pédalier

Tant que j'y suis, je sors le pédalier pour lui refaire une jeunesse. En plus, avant que je ne devienne propriétaire de cette voiture, certaines pièces avaient été repeintes d'un horrible jaune/vanille pisseux que je ne supporte plus depuis longtemps. J'en profite pour repeindre le pédalier, donc, qui passe en L87 PearlWeiss, comme les jantes... Décapant peinture, microbillage, apprêt, 3 couches de peinture : beaucoup mieux. icone smiley wink
J'utilise, pour voir, une bombe de peinture L87 de chez Sprido, à 18.50€. Le résultat est propre, j'essayerai probablement la même chose sur le volant à l'occasion.
pedalier demontagepédalier sablé...pédalier repeint
Pour me débarrasser entièrement de ce jaune vanille moisi, il me restera encore les embases de sièges, la colonne de direction, le volant, la barre sous la banquette arrière, et le cache de circuit électrique dans le coffre avant, mais ça devra attendre un prochain épisode. icone smiley wink
Le frein à main, levier de vitesse et les jantes avaient déjà été débarrassés de ce jaune minable quand j'avais passé la caisse en carrosserie pour un voile... En 1998! icone smiley laugh
pédalier remontépédalier dans voiture
Au passage, tant que le pédalier est sorti, j'en profite pour changer câble d'accélérateur et d'embrayage. Mesure préventive, mais les deux n'étaient pas beaux à voir.

Bon, évidemment, rien n'est jamais simple, le câble d'embrayage n'était pas le bon modèle, trop court, et le câble d'accélérateur accrochait quelque part... Mais bon, après tout redémonté et monté le bon modèle, ça va mieux. Il ne reste alors plus qu'à filer un coup de pompe à graisse dans le pédalier, et le feeling aux pédales est complètement différent, bien plus fluide. On verra en roulant !

Allez, une purge et on a de quoi s'arrêter en sécurité, ça suffit pour aujourd'hui... Bonne route à tous! icone smiley wink
Posté dans : Coccinelle 1959
Affiché 5893 fois.
icon permalink
Posté le 07/10/2020 à 16:30

Atelier 2.0

Je vous en avais parlé en Janvier dernier (et en fait, mentionné en Janvier 2018 déjà...), mais ça y est, j'ai une nouvelle aire de jeu!

Il y a un peu plus de deux ans, j'ai déménagé dans une maison, en bonne partie parce qu'elle avait un hangar à l'arrière du jardin... Cadastré, mais en sale état, la structure en acier d'origine avait bien souffert.

Cela aura pris deux ans pour le transformer en atelier digne de ce nom. Autorisations, inondations, tempêtes, retards et erreurs de livraisons des fournisseurs, confinement, Covid... Je rentre pas dans les détails, mais ça a été une succession de galères pour y arriver! Ca m'aura laissé le temps de peaufiner mes plans d'organisation d'un autre coté - ah ça j'en ai passé du temps sous Sketchup pour optimiser tout ça...

Et donc, après 7 mois de chantier, voilà le résultat!
vue panoramique de la structure
Une large porte qui permet d'avoir deux véhicules de front prêts à sortir, avec un portillon intégré pour pouvoir entrer à pied. Et une grande baie vitrée de 4 mètres ajoutée pour apporter de la lumière :
Un palan sur rail qui va d'un bout à l'autre de l'atelier :
Pour le rangement des étagères adaptées à mes caisses format Euro au fond, et sur les cotés deux "mezzanines" de 70cm et 90cm de profondeur, à 2m10 de haut pour marcher confortablement en dessous.
Et pour les curieux qui se demanderaient pourquoi l'étagère du bas ne va pas jusqu'au bout à gauche... Ben c'est pour qu'un combi Westfalia puisse rentrer un jour! (on peut rêver hein, ça coute qu'une étagère!)
Toutes mes machines ne sont pas encores installées, je dois encore faire le réseau electrique et l'établi, je ferai ça petit à petit. Et j'en profite pour faire beaucoup de tri dans tout ce que j'avais entassé dans mes garages...
rail palan soulevant fraiseusetour et fraiseuse se rencontrent
Au total un peu plus de 50m², avec la place pour marcher autour des voitures derrière la porte, et une zone de travail pour un troisième véhicule :
Zone de travail pour un véhicule
Et voila! Je vous cache pas que c'est un gros rêve qui s'est réalisé là... icone smiley laughicone smiley laughicone smiley laugh

Un grand grand merci à Gérald (& fils : Kevin et Anthony!) pour la réalisation des travaux!
Et merci Bruno de m'avoir prêté ton tow bar pour déplacer les caisses! icone smiley wink

Maintenant, il n'y a plus qu'à rapatrier tous mes outils/machines/pièces... et trouver du temps pour faire avancer les projets! icone smiley laugh
Posté dans : Atelier
Affiché 61076 fois.
icon permalink
Posté le 11/09/2020 à 16:21

Le retour de Küby!

Vous vous souvenez de Küby, mon 181? Je l'avais vendu en 2007 à un ami à moi...

Il se trouve que le pote en question n'avait plus de garage pour stocker Küby, et songeait à s'en séparer... Comme moi de mon coté, j'avais justement une place de libre, et que il m'avait toujours manqué... Je lui ai racheté, 13 ans plus tard! KÜBY IS BACK!!
l'état de kubykuby et pinzgauer
Globalement, il est propre, mais aurait besoin d'un peu d'attention.
La carrosserie a un peu souffert du stockage en exterieur, les mastics ont bougé et la peinture a craqué à plusieurs endroits, un peu de corrosion... Le moteur d'essuie glaces ne veut plus rien savoir, et les pneus sont ceux que j'avais montés il y a 14 ans, peu kilométrés mais ils commencent à craqueler.
Mais il démarre au quart de tour et c'est toujours un bonheur à conduire!
kuby a la maison dans le jardinkuby vu depuis l'atelier
Merci aSa d'en avoir pris bien soin pendant tout ce temps!!

"Guess who's back... Back again... Küby's back... Tell a friend..." - Eminem
Posté dans : 181 1970
Affiché 62583 fois.
icon permalink
Posté le 10/09/2020 à 14:29

L'heure de la retraite...

J'ai fini par me résigner à acheter une "papamobile", un véhicule plus adapté à mes obligations paternelles. icone smiley sad

Le petit adore la Golf, mais il faut bien avouer qu'une fois chargée avec une poussette et le siège bébé, il reste plus beaucoup de place... Et c'est pas super confort (ni secure!) pour partir sur de longues distances à trois. icone smiley meh

Alors voilà, Krapo Bleu, ma vieillerie prend sa retraite après 24 années de bons et loyaux services quotidiens, à l'age de 32 ans. Presque un quart de siècle, tous les jours à son volant, c'est un peu devenu une extension de moi cette caisse... J'vous cache pas que j'ai eu la boule à la gorge en la rangeant dans le garage ; et sur cette photo juste avant de fermer la porte, elle avait un peu la larme à l'œil elle aussi! icone smiley wink
Tu peux souffler un peu, "ma vieille amie". On se revoit bientôt pour des sorties weekend... Ou sur piste? icone smiley laugh
Posté dans : Golf MkII 1988
Affiché 66043 fois.
icon permalink
1 2 3 4 5 ...61 62 63 64 65  Page suivante >>>
© Sham 1996-2021