Posté le 08/11/2022 à 17:20

Atelier : établi 2.0

Bon, il est bien mon "Atelier 2.0", mais sans un "établi 2.0" pour aller avec, difficile de travailler dans de bonnes conditions. J'ai bricolé jusque-là sur le dessus de ma servante, mais il est temps de passer la seconde...

J'en avais déjà fait un pour l'ancien garage : vous pouvez retrouver sa construction ici ; il avait ensuite pris un coup de peinture...
Mais la grosse différence, c'est qu'il était alors fixé aux murs de chaque côté : dans le nouvel atelier je ne peux pas faire pareil car les cloisons sont en bac acier, non structurel. Ici, le seul point de fixation est sur la charpente de l'atelier dans l'angle à droite... et au sol. La structure de l'établi doit donc être très rigide, pour que ça ne bouge pas dans tous les sens et cogne contre la cloison du fond si je dois secouer quelque chose dans l'étau...

Du coup cette fois-ci, ça ne sera pas en bois, mais en acier : la structure sera faite de tube carré 40x40 et rectangulaire 80x40 (#overkill). Il me restait du 40x40 de la construction de l'atelier, je suis donc parti sur la même dimension pour optimiser le stock... Je sais, j'ai une certaine tendance à surdimensionner ; la sousdimensiophobie, ce fléau. icone smiley laugh

Design / Repérage / Marquage

Allez, on y va : si ce n'est pas la première fois que vous venez ici, vous connaissez la boutique, ma première étape c'est Sketchup pour trouver la meilleure configuration :
Le résultat fait 3m15 de long pour 80cm de profondeur, et 1m de haut parce que je suis grand et que je me casse le dos sur une hauteur standard...
Initialement j'avais prévu de mettre ma servante en dessous, mais ça devenait alors trop haut, surtout que j'ai une mezzanine de stockage à 2m10 au-dessus. Du coup je mettrai plutôt la servante sur le côté, avec un morceau de plan de travail dessus, pour avoir un établi complet en "L". Y'a plus qu’à!

Je commence par marquer précisément, au sol et sur les murs, l'emplacement de l'établi, ça me servira de référence par la suite (le niveau laser est l'outil magique pour ça). Le sol n'étant pas parfaitement plat, chacun des 8 pieds peut avoir une taille légèrement différente de ses petits copains, je les monterai donc tous "en place" pour être sûr d'avoir un dessus plan et une structure d'équerre.
Raison supplémentaire de faire tout en place : l'angle des murs dans ce coin n'est pas exactement à 90° à cause d'un mur mitoyen avec le voisin, ce montant de l'établi ne sera pas d'équerre avec le mur du fond comme les autres, faudra adapter...

Structure

Je commande ensuite l'acier chez un spécialiste, Durcomfer à Villeneuve Loubet : les barres de 6m en 40x40 à 36€TTC, alors qu'on est à 15/20€ du mètre en GSB, y'a pas photo. Livraison le lendemain de la commande (30€ la livraison), bon accueil, pas cher, je repasserai par eux à l'avenir.

Pour la fixation au sol, chaque pied est soudé sur une semelle en plat d'acier de 40x8mm d'épaisseur. Chaque semelle est alors boulonnée au sol avec deux chevilles acier Ø12mm pour vis M8 70mm de long. Au total 16 tirants, ça ne devrait pas bouger. #overkill4ever icone smiley laugh
Le pied le plus à droite est un peu particulier car c'est le seul qui est boulonné à la structure de l'atelier. Pour être sûr de mon coup, je l'ai déboulonné du sol pour tirer les cordons tranquille, mais pour les suivants, j'ai tout fait "en place", en utilisant une règle de maçon et un fil à plomb pour caler l'alignement.
A propos, la soudure, c'est comme la peinture : la préparation c'est 80% du boulot... Avant de sortir le Mig, chaque zone à souder est passée à la lime électrique pour décaper tout revêtement/oxydation. Ensuite, je pointe seulement de chaque côté, pour éviter que les cordons ne tirent et flinguent mon équerrage... Et je finis en chaînette.
Bon, ceci dit, on ne va pas se mentir hein, mes soudures ne me feront jamais gagner de médaille, mais elles tiendront!

Peinture

J'avais au départ prévu de déboulonner la structure du sol pour la déplacer et pouvoir tirer les derniers cordons de soudure et peindre derrière... Finalement, je ne l'ai pas fait, tant pis pour les 3 soudures manquantes, l'ensemble est déjà 10 fois plus rigide que ce que j'espérais ; même en le secouant de toutes mes forces, ça ne vibre pas d'un millimètre. J'avais même prévu des tampons caoutchoucs en haut pour éviter tout choc, mais il n'y a vraiment pas de risque... Et mon côté obsessionnel devra vivre avec la face arrière de la structure non peinte (je prends sur moi par contre! icone smiley laugh).
La raison de ce choix de ne pas déboulonner le tout, c'est que les soudures tirent sur la structure, la déformant légèrement : si j'enlève les vis au sol, ça serait une galère sans nom pour tout réaligner et reboulonner... Cet établi est un outil que je veux utiliser au plus tôt, pas un chef d'œuvre, alors pour une fois je prends un raccourci - ça reste entre nous hein. icone smiley wink
Bref, 4 couches de peinture au rouleau mousse plus tard (Syntilor Polyuréthane gris clair RAL 7035), j'ai une structure propre prête à recevoir le plan de travail.
J'ai volontairement laissé le haut des pieds du fond non peints parce que je viendrai souder dessus les supports pour l'étagère une fois le plan de travail en place, pour les ajuster au mieux.

Plan de travail

Commande de deux plans de travail chez Leroy Merlin, en 315cm de long et 38mm d'épaisseur plutôt que le 58mm initialement prévu, simplement parce que ça multipliait le prix par trois. Je prépare sa fixation en perçant 22 trous ø5mm dans la structure pour le visser par en dessous.
Après une petite découpe côté droit pour ajuster le plan de travail au mur qui n'est pas à angle droit, et y'a plus qu'à fixer le tout avec des vis 70mm...
Je rajoute ensuite l'étagère au dessus ; je trouve ça super pratique de pouvoir poser des trucs en hauteur juste au dessus du plan de travail quand on bricole, et ça me donne un plan vertical où installer 2 blocs de doubles prises... J'avais récupéré ces deux longueurs de cornière ajourée je sais plus où, mais bonne pioche, c'était pile ce qu'il me fallait ici!
J'ajoute ensuite le morceau de plan de travail sur la servante : ça me donne un grand établi en "L", tout en gardant la mobilité de la servante. J'avais calculé la hauteur de l'établi principal pour que justement la servante avec son plateau arrive à la même hauteur...
Pour garder le plateau en place, je lui fais simplement des saignées à la défonceuse en dessous, dans lesquelles viennent se loger les rebords du dessus de la servante. Ça reste nickel à sa place, sans modification de la servante. Ce plateau est lui aussi découpé pour s'adapter à l'angle des murs, et pour se glisser autour de l'IPN au fond...
Et comme il me reste un bout de plan de travail, je l'ai mis sur le côté sur des tréteaux pour avoir un établi supplémentaire temporaire (spoiler alert sur projet en cours)...

Résultat final

Et... Tadaaaaaaaa!
Le résultat est vraiment proche de mon concept Sketchup initial, et rempli sa fonction à merveille.
Et voilà! Je dois encore fixer l'étau et câbler les prises, mais l'établi est déjà utilisé activement! icone smiley wink
Posté dans : Atelier
Affiché 2730 fois.
icon permalink
© Sham 1996-2022