Posté le 09/05/2010 à 14:44

Terrasse Project : Deck Loggia

Deck 1 : Loggia
En fait de loggia, les plans d'origine de la maison (datant de 1925) indiquent "Promenoir". Mais "Deck Promenoir" ça sonnait moins bien, non?

Voila à quoi ressemblait l'endroit avant travaux (première photo à gauche) : hey, j'vous fait grâce des commentaires sur le contenu de l'endroit, hum? icone smiley wink.

La profondeur de cette surface étant trop faible pour y faire quoi que ce soit (160cm, impossible d'y caser une table et deux chaises, ou une paire de fauteuils...), j'ai décidé de la couvrir, en faisant un prolongement de près de 40cm au dessus de la marche pour obtenir une surface exploitable. Bref, regardez les photos, c'est plus parlant.

Première étape, aller chercher les matériaux, et c'est pas une mince affaire, ça pèse très vite très lourd, le bois exotique!
C'est encore une fois Krapo Bleu, ma vieille Golf '88, qui s'y colle...
La structure en dessous se compose de lambourdes en pin autoclavé, préparées de deux couches de lasure V33 8 ans "Cèdre Rouge". C'est une précaution dont j'aurais pu me passer, mais je ne voulais pas prendre le risque de voir mes lambourdes pourrir au bout de deux hivers...
Les lambourdes sont surélevées grace à des petites plaquettes de contre-plaqué, qui permettent à l'eau de passer en dessous. C'est que moi, je compte bien nettoyer le tout au jet d'eau ensuite! icone smiley wink
Les lambourdes sont fixées au sol via des vis/chevilles, dont les trous sont percés dans les joints entre les carreaux du carrelage. Comme ça, si un jour je devais enlever l'ensemble, il suffirait juste de reboucher quelques trous...
Le cadre de support sur la marche est fait de telle manière que les lames, une fois posées dessus, conservent la pente d'un centimètre par mètre de la terrasse.
Les lames venant par dessus sont en Almendrillo, un bois originaire du Brésil, naturellement imputrescible.
La réalisation demande surtout de la patience : chaque trou dans les lames doit être pré-percé et fraisé, sinon la lame se fissure à tous les coups. Pour cela, l'utilisation d'un foret avec fraise intégrée est impérative, sinon l'opération vire vite au cauchemar : un peu plus de 300 vis rien que pour cette partie de la terrasse!
J'ai utilisé des vis inox 5x50mm, tête fraisée, empreinte Torx : deux vis à chaque fois pour bien plaquer la lame (sinon elle "tuile"), tous les 50 cm maximum. A propos, achetez vous un embout tout neuf pour votre visseuse, il vous aidera bien... Et mollo sur le serrage final, au risque de fendre la lame ou de péter la tête de la vis.
Les lames sont posées quelques centimètres trop longues par rapport au besoin final : cela permet de les couper une fois en place à la scie circulaire, toutes d'un coup (avec une règle de maçon pour guide), pour avoir un alignement parfait. J'ai poussé le vice jusqu'au bout en passant un coup de défonceuse avec une fraise à 45° pour faire un chanfrein de 3mm, histoire de peaufiner la finition...
A propos, si vous vous lancez dans un tel projet, oubliez la lame fournie avec votre scie circulaire, tout juste bonne à débiter du bois pour la cheminée, et investissez dans une très bonne lame, avec beaucoup de dents, ça vous change la vie.

Et après "quelques" heures de patience, voila le résultat, ici en cours de traitement avec 2 couches d'huile dure! Il ne restera plus qu'à y intégrer quelques spots à LEDs...
Posté dans : Terrasse Project
Affiché 92302 fois.
icon permalink
© Sham 1996-2017