Posté le 29/09/2013 à 16:11

Kitty Injection : Electronique

Le "cerveau" du montage est un boitier d'injection Megasquirt : j'ai choisi la MS2, en circuit V.3, c'est à dire en composants classiques, par opposition à la V.3.57 qui est livrée toute montée en CMS).

Pour ceux qui ne connaissent pas, la Megasquirt est un calculateur (on parle généralement d'ECU), avec un firmware embarqué open-source capable de gérer à peu près tout ce qu'on peut imaginer : moteurs de 1 à 12 cylindres, atmo ou compressés, injection staged/semi-séquentielle/séquentielle, allumage à étincelle perdue ou séquentiel, Dwell, NOS, lambda, injection d'eau, valve d'air additionnel, limiteur de régime, correction barométrique, etc... Evidemment je n'en utiliserai qu'une partie.
Le calculateur est programmable depuis un PC via un logiciel spécifique (voir article "software") qui permet de corriger les paramètres moteur sans même devoir arrêter ce dernier!

La MS prend donc différentes informations en entrée, depuis des capteurs placés sur le moteur :
  • Capteur PMH sur la poulie de vilebrequin (capteur VR)
  • Sonde pression pipe d'admission (MAP / Manifold Air Pressure)
  • Position papillon (TPS / Throttle Position Sensor)
  • Sonde température d'air à l'admission (IAT / Air Intake Temperature)
  • Sonde température moteur (CLT / Coolant Temperature)
  • Sonde Lambda (AFR / Air Fuel Ratio)

En fonction de ces paramètres, la MS gère en retour le moteur : pompe à essence, injecteurs, allumage, valve de ralenti... Voir peut-être un peu plus dans mon cas, à voir! icone smiley wink

J'ai acheté le boitier chez DIYAutoTune en kit à assembler. Pas vraiment difficile à faire si on sait tenir un fer à souder (prévoir quand même une station de soudage thermorégulée et bonne lampe-loupe), par contre j'y ai passé presque 12 heures! C'est faisable en beaucoup moins ceci dit, j'assemblais mon kit en parallèle d'un copain que je devais briefer au fur et à mesure (ses premières soudures! Allez Franck, motives toi pour ton montage!). On doit pouvoir monter le kit en moins de 6 heures ; le kit est très bien fait, tous les composants repérés avec leur référence dans des sachets séparés, il suffit de suivre le guide de montage.
Je pense que ça vaut vraiment le coup d'assembler son boitier soi-même, pas seulement financièrement, mais surtout pour comprendre comment tout fonctionne!

J'ai apporté quelques modifications (tout est très bien documenté pour faire ça!) à ma MS : j'ai flashé le firmware embarqué en MSExtra (options supplémentaires), je lui ai rajouté un transistor pour contrôler une valve de ralenti (air additionel, les cox Mexico 1600i en sont équipées d'origine), et j'ai câblé deux sorties pour contrôler la bobine d'allumage jumostatique.
J'ai monté les transistors de puissance commandant la bobine d'allumage dans un boitier séparé ("Spark Box"), fixé sous la MS. Ça permet d'optimiser leur refroidissement, de limiter les parasites, et d'éviter de surcharger l'intérieur de la MS dans laquelle y'a déjà du monde. Enfin, c'est juste mon point de vue hein...
Dans le même boitier prennent place les 3 diodes qui me permettent d'avoir un signal pour le compte tours (Tach Output).
L'ensemble prend alors place dans l'habitacle, sous la banquette arrière, coté conducteur, monté sur silentblocs.
Bon, ça, c'est fait... Y'a plus qu'à connecter tout ça, hum? icone smiley wink
Posté dans : Karmann Ghia 1968
Affiché 130370 fois.
icon permalink
© Sham 1996-2017