Posté le 02/03/2011 à 21:14

Pacha : Journal de Bord

Histoire de faire bouger un peu le site, j'ai décidé de mettre en ligne quelques photos au fur et a mesure de l'avancement des travaux, façon "journal de bord". Pas vraiment un article, je vous livre ça un peu pèle-mêle, quitte à ré-agencer le tout à la fin...

J'en étais resté au rapatriement du bateau fin 2006 (!).
Sans rentrer dans les détails oh combien scabreux de l'affaire, la personne qui m'hébergeait Pacha (le nom de mon Albatross!) s'est trouvée ne pas être un ami aussi fiable que je le pensais, et je n'ai pu rendre visite à mon bateau pendant près de 3 ans. Bref. (note pour plus tard : toujours garder un oeil sur ses amis...)
Trois années plus tard, je fini par trouver une remorque, un terrain pour l'accueillir, quelques paires de bras, et après une ou deux conversations tendues, je récupère l'engin.

Mais dans quel état! Quand j'arrive sur place, je prends une claque... J'avais laissé le bateau sous une bâche, bien à l'abri ; je le retrouve à la merci des éléments, le moteur baignant dans 30cm d'eau de pluie! Sans parler de la mécanique, j'espère que le poids de toute cette eau n'a pas endommagé la coque...

Le Pacha est donc déménagé en un lieu plus accueillant, ou je peux lui prodiguer les premiers soin (merci mon pote pour l'hébergement, même temporaire).
L'avenir reste incertain, je vais encore devoir le déménager d'ici fin Mai, et à ce jour je n'ai nulle part ou entreposer la bête... Il n'est pas impossible que je doive me séparer de la bête. icone smiley sad

Voila l'état du Pacha quand je l'ai récupéré : la peinture s'écaille, brûlée par le soleil ; elle se décolle même par plaques à certains endroits à l'intérieur - probablement une mauvaise préparation du support, l'aluminium n'est pas évident à peindre. Un séjour prolongé dans l'eau n'aide pas, bien sûr...
Le moteur a séjourné dans 30cm l'eau, mais celle-ci n'est pas rentrée à l'intérieur. Le moteur n'est pas bloqué, son huile est clean. L'extérieur a morflé, mais le bloc est sans doute sauvable. Fred, à qui j'avais acheté ce bateau, a un bloc complet de coté, je suis donc pas trop inquiet sur la remise en route ; c'est du boulot, mais c'est faisable.
Coté coque, j'attaque donc le grattage de la peinture... Tous les moyens sont bons, mais c'est un travail de longue haleine, il va falloir que je me trouve de la main d'œuvre... icone smiley laugh
Sur le plan mécanique : démontage et état des lieux. Beaucoup de nettoyage déjà effectué, tout était couvert de restes de peinture écaillée... Et plus, le compartiment moteur était visiblement colonisé par plusieurs générations d'escargots!
Voila, ça avance... Pas aussi vite que je le voudrais, mais ça avance. La suite bientôt... J'espère!
Posté dans : Albatross 1959
Affiché 372218 fois.
icon permalink
© Sham 1996-2017