Posté le 23/02/2012 à 02:40

Elvira : Réfection du Pied Moulé

Voilà un projet qui traînait depuis longtemps.... Trop longtemps.
Et finalement, je vais pouvoir avancer dessus!

J'explique : le pied moulé d'origine d'"Elvira", ma coccinelle '59, était totalement essoufflé, plus de compressions. Il y a de ça une douzaine d'années (argh, bim la claque, ça fait mal quand on compte), je l'ai remplacé par un moteur pied-moulé qu'on m'a vendu comme "ayant été refait". J'ai précieusement conservé le moteur d'origine, et roulé avec ce nouveau moteur, qui marchait plutôt bien... pendant quelques années.
Puis il a commencé à me causer des soucis, pression d'huile qui ne montait pas, bruit sourd au ralenti (genre "klong klong"), qui disparaissait dès que j'appuyais sur l’accélérateur, bref, je commençais à avoir du mal à lui faire confiance...
J'ai donc décidé de refaire ce moteur, moi-même cette fois-ci pour être certain de ce qu'il a dans le bide.

Acte 1 : Ouverture du bloc.

Tout ça remonte à... 2008!! Quatre ans!!
Quatre ans déjà que j'ai ouvert le moteur, constaté les dégâts, qu'il attend sagement que je m'occupe de lui, et qu'Elvira prend la poussière! Entre temps, un déménagement, pas d'atelier, la galère pour trouver de la pièce pied-moulé, etc... M'ont retardé dans le projet. Mais ça y est, les astres s'alignent enfin, Elvira devrait pouvoir reprendre la route bientôt. Enfin!!

Donc en avant, première étape, février 2008, avec l'aide de Laurent "Dangerous" (merci pour le coup de patte et les conseils!), ouverture et contrôle du petit 1192cc...
Résultat des courses :
Ce bloc avait en effet été "refait"... Mais à la va-vite, et c'est rien de le dire :
  • Pour ce qui est du bruit que j'entendais au ralenti, a priori il s'agissait du volant moteur : les pions utilisés n'était pas de la bonne taille, et ça commençait à bouger, du coup les logements sont ovalisés coté volant : à la benne.
  • Une métrologie rapide du vilebrequin montre qu'il a un faux rond hors cote... Léger, mais hors cote : à la benne.
  • Les culasses ont la totale : fissurées entre les sièges de soupapes et les puits de bougies, des ailettes cassées, et plus d'hélicoils que de filets en bon état : avec ses potes à la benne.
  • Le piston régulateur de pression d'huile n'est pas nickel, il semble gripper un peu dans son logement. Pas forcément bon pour la poubelle, mais à reprendre.
  • Les pions de coussinets vilebrequin n'ont pas la bonne taille, ne les bloquant pas parfaitement... A vrai dire, on dirait qu'ils ont été fabriqués à la scie à métaux, et même pas ébavurés...

Par contre, dans les bonnes nouvelles : le bloc est pas trop mal, ovalisation des paliers vilo dans les cotes ; un peu de corrosion dessous et autour de la plaque de vidange, mais rien d'alarmant. Les cylindres/pistons sont en super bon état, comme neufs. Clairement, ils avaient été changés - c'est probablement ça et le rafistolage des culasses que le vendeur appelait "réfection moteur"...

Enfin, ça veut déjà dire trouver un vilo, un volant moteur, des coussinets, un jeu de culasses ; et trouver ça pour pied moulé, il faut être patient... icone smiley sad
Posté dans : Coccinelle 1959
Affiché 83531 fois.
icon permalink
© Sham 1996-2017